Glenn Gould joue Bach

Le jeu bien particulier de Gould se déploie talentueusement, à mon goût, dans cette Partita en Sol Majeur de Jean-Sébastien Bach – à écouter ici. Mais ce n’est qu’un exemple du génie du grand pianiste canadien (1932-1982) qui chantonnait en jouant. C’est par l’enregistrement de son interprétation des Variations Goldberg de Bach qu’il devint célèbre, en mettant en valeur la vivacité et l’articulation logique de ces pièces.

Publicités

4 réflexions sur “Glenn Gould joue Bach

  1. Sans vouloir jouer les mauvais coucheurs, je trouve (cette fois je n’érige pas mes opinions en vérités générales) que tout cela ressemble à une mitrailleuse enrayée, tant c’est rapide, sec, froid et sans nuances. Je préfère, par exemple, cette version :

    http://www.deezer.com/fr/music/result/all/bach%20partita%20No.%205#music/result/all/sheppard%20praembulum%20bach

    On me dira peut-être qu’au clavecin, pour lequel l’oeuvre a été initialement composée, on ne peut faire de nuances. En réalité, si, dans le toucher d’abord, mais surtout dans les légers décrochements de rythme, les retenues en fin de phrases. Illustration :

    http://www.deezer.com/fr/music/result/all/bach%20partita%20No.%205#music/result/all/bach%20partita%205%20praembulum%20igor

    Il me semble que ces deux versions sont autrement plus sensibles que celle de Gould. Enfin, question de goût peut-être…

  2. C’est vrai qu’il y a très peu de nuances dans le jeu de Gould… mais quel sens de la polyphonie, quel force dans la manière de faire ressortir l’architecture d’ensemble de chaque pièce ! Et cette main gauche qui semble s’exprimer avec autant de précision que de sauvagerie quand surgissent les cadences ! Cela ne cessera de me donner des frissons, même si en effet il s’agit d’un style d’interprétation tout à fait particulier, et difficilement reproductible…

    A titre de comparaison je voulais juste mentionner l’existence d’une splendide version par le claveciniste Gustav Leonhardt, qui je pense plairait à Télémaque, car bien que toute en retenue, elle relève d’une sensibilité tout à fait surprenante qui va parfois même jusqu’à nous faire oublier l’aspect quelque peu rigide de la forme fuguée pour nous transporter vers quelque chose de proche de la fantaisie pour clavier, avec un naturel tout simplement confondant.

    Une suggestion : commencer l’écoute par la variation 13 (numérotée XIV du fait du thème initial), le phrasé y est d’une délicatesse stupéfiante, et semble presque entièrement intérieur tant le jeu de Leonhardt paraît dénué de tout effet, alors même qu’il résonne d’une incroyable clarté.

    http://www.deezer.com/music/gustav-leonhardt/bach-js-goldberg-variations-85820?provider=website

  3. Ce petit message de rectification pour préciser que mon propos sur Glenn Gould porte sur son interprétation de la partita, et celui sur Gustav Leonhardt se rapporte aux Variations Goldberg (bien qu’il existe également une version de la partita dans son interprétation, mais que je n’ai pu malheureusement trouver sur deezer). C’est qu’il m’a semblé que le style de Gould dans Bach, partita et variations, est assez comparable, et que Leonhardt était à ce titre susceptible d’en fournir un bon contrepoint…
    Les temps sont durs en période de concours blanc ^^

  4. Effectivement, l’interprétation de Gustav Leonhardt mérite d’être entendue. Même si, pour le coup, c’est peut-être « un peu trop », un peu exagéré dans les rubato et l’expression. Mais je préfère nettement ce genre d’interprétation personnelle à celle de Gould, et je remercie d’ailleurs Winterwander de m’avoir fait découvrir cet interprète, au demeurant d’allure fort digne (moins rebelle et « faiseur » que Gould) :

    Vous trouverez en outre un portrait de Gould ici :
    http://parolesdesjours.free.fr/gould.htm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s