Dixit Dominus

Non pas celui de Vivaldi, mais celui de Haendel, composé en 1707, alors que le compositeur n’a encore que 22 ans. Cette oeuvre est la mise en musique du psaume 109 (ou 110), en latin. Elle est composée de huit parties, et alterne les choeurs et les arias pour solistes pour mettre en relief l’émotion qui sous-tend le psaume. J’aime en particulier le premier (Dixit dominus Domino meo) et le dernier mouvement (Gloria Patri et Filio).
A écouter ici, dans une superbe interprétation de John Eliot Gardiner avec le Monterverdi Orchestra.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s