Retours d’Italie (1)

Ayant passé quelques jours à Turin et Milan, je vous en livre quelques échos picturaux et sonores.

Turin. Capitale du Piémont, 910 000 habitants. Elle fit partie des Etats de Savoie de 1419 à 1860, puis fut la capitale de la nouvelle Italie unifiée, jusqu’en 1866. Turin fut en effet le foyer du Risorgimento, période qui déboucha sur l’unification italienne, dont les 150 ans seront fêtés l’an prochain. En particulier un de ses acteurs principaux, Cavour, vécut ici, et venait oublier ses soucis politiques au café San Carlo où nous avons dégusté le Bicerin, spécialité locale (3 étages : café, chocolat et crème liquide).

Le Palazzo Madama. Il doit son nom aux deux « Madame Royale » qui y séjournèrent aux XVIIe-XVIIIe siècles : Christine de France (1606-1663), veuve de Victor-Amédée Ier, et Jeanne de Savoie-Nemours, veuve de Charles-Emmanuel II. La façade que vous voyez fut réalisée au XVIIIe. Le palais abrite le Musée d’Art antique.

La piazza San Carlo (où se trouve le fameux café), avec les églises Santa Christina et San Carlo, éminemment baroques comme la plupart des églises en Italie. Notez les candélabres qui surmontent la première, ainsi que sa façade dessinée par Juvarra, fameux architecte d’origine sicilienne du début du XVIIIe siècle.

Un balcon sur la Via Po. Je raffole de ces îlots de verdure blottis dans les cours fraîches et les terrasses perchées.

 

A suivre…

Publicités

4 réflexions sur “Retours d’Italie (1)

  1. Je me disais bien que cette absence cachait quelque chose… Je ne connais pas Turin, mais Milan, oui !

    Mais le plus tentant dans tout ça, ce n’est pas l’histoire, ni l’architecture, ni même l’art antique (que suis-je en train de dire !!!!), mais le dessert à trois étages…

    J’ai faim !

    Et pourtant c’est plutôt l’heure de dormir. Bon, c’est vrai, qui dort dîne…

    Mais… question : est-ce que qui dort mange un bicerin ?

  2. Café…beh…
    Chocolat…Mmmmm
    Crème…Rhhhhhhaaaaahhhhh !!!!!!!
    Je ne sais pas si qui dort mange un bicerin, mais qui dort après avoir mangé un bicerin en garde les calories sur les hanches. Damned, comme on dit dans les BD.

  3. Merci pour cet instructif apport chère Marion. ;-D
    Pour être sincère, je n’ai pas mangé de bicerin, car le café m’empêche absolument de dormir. Le « nous » était donc collectif, communautaire, symbolique en somme. Je viens par ailleurs de découvrir que cette boisson a été inventée par le fameux comte Cavour. Et à l’époque, vers 1850, cacao et café étaient chers, donc l’apanage des nantis. Aujourd’hui encore, en fait, car sur une terrasse de café ça coûte au moins 4 euros. 😀

  4. Ah ! C’est une boisson ???? Oh que je suis déçu ! Les boissons m’intéressent beaucoup moins que les « choses » à manger !

    Le mythe du bicerin est tombé… et les hanches sont indemnes ! (à tout malheur quelque chose est bon)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s