La Leçon de musique

Comment l’intimité peut-elle être suggérée par la distance ? L’huile sur toile de Vermeer intitulée La Leçon de musique (1664) illustre parfaitement cette impression de pénétration dans une sphère privée alors même que « l’élément humain e été rejeté aux confins de la pièce » (analyse d’Edgar A. Snow). En effet, les autres scènes de genre suscitent généralement un sentiment de proximité avec ce qui est mis en scène.

Cette distance est bâtie par le subtil jeu de perspective permis par le dallage, mais aussi par le reflet de ce dernier dans le miroir. Et ceci d’autant plus qu’on y aperçoit une structure en bois qui n’est pas identifiable dans la pièce : il s’agit sans doute des pieds du chevalet du peintre.

A noter également, le proverbe gravé sur le clavecin ouvert : Musica Laetitiae Comes Medicina Dolorum (La musique compagne de la joie, remède de la douleur), qui suggère qu’il ne s’agit peut-être pas uniquement d’une leçon de musique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s