Musique italienne – Vivaldi

On ne présente plus le « prêtre roux », mais il faisait partie de la liste des compositeurs italiens, ce cher Antonio. Aussi vais-je essayer de ne pas vous repasser ses Quatre saisons ou son Gloria, mais plutôt me rabattre sur ses sonates peut-être moins connues que ses concertos, qui sait ? En tout cas il n’en a composé « que » 98, contre 507 concertos. Quand même.

Voici ici un album de sonates pour violoncelle (opus 14) interprété par l’ensemble des Basses continues de Bruno Cocset. Faites votre choix !

Phrase érudite piquée sur wiki (assumons), qui montre la spécificité des pièces évoquées : « Dans ses sonates, Vivaldi se conforme à la structure traditionnelle de la sonata da camera — magistralement illustrée par Corelli ; ce sont en fait des suites respectant sans grande rigueur la structure « allemande-courante-sarabande-gigue ». Ses premières sonates sont des œuvres soignées mais de peu d’originalité (à l’exemple de Corelli, il termine son premier recueil par une suite de variations sur La Folia). Celle-ci se fait jour dans les pièces plus tardives et notamment les magnifiques sonates pour violoncelle de l’opus 14 qui appartiennent au grand répertoire de l’instrument. »

 

 

 Je lui trouve un air bien prétentieux, avec ce pli dissymétrique de la bouche. Enfin tant pis.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s