Dessiner son cheval de bataille

Dans le cadre du stage que je fais dans un journal en province, j’ai rencontré l’artiste Laëtitia Plinguet. Cette jeune femme de 33 ans, d’origine corse, dessine les chevaux depuis son plus jeune âge. Depuis son plus jeune âge aussi, elle est raide amoureuse des équidés – c’est en substance ce qu’elle affirme. Ses oeuvres, utilisant des techniques variées (fusain, encre, peinture, terre cuite…) sont à mon goût remarquables, restituant avec art la mobilité et le frémissement perpétuel du cheval.

Dans son site ici, j’admire en particulier ses esquisses.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s