Lady Susan

De ce court roman épistolaire de Jane Austen, nous ne retiendrons qu’une chose : l’incroyable élégance du style. La romancière britannique n’avait alors que 18 ou 19 ans lorsqu’elle l’écrivit, en 1793 ou 1794. C’est l’un de ses tout premiers romans, et déjà elle savait composer des phrases telles que celle-ci, exquises même en traduction française : « Après pareille découverte, vous aurez peine à feindre davantage l’étonnement devant mon intention de vous dire adieu. J’ai enfin retrouvé l’usage de mon entendement, et il m’enseigne non moins la détestation des artifices qui ont pu me subjuguer que le mépris de moi-même pour une faiblesse qui a servi à fonder leur pouvoir. » (lettre XXXVI) Cette phrase, quoique longue, ne semble pas lourde, mais bien riche et équilibrée.

Quant au contenu (intimement lié aux mots, certes), il semble rappeler les histoires sentimentales de l’ordre des Liaisons dangereuses… De fait, Lady Susan a été écrit qu’une douzaine d’années après le roman de Choderlos de Laclos, dont il a également la forme épisolaire en vogue au XVIIIe siècle. Ils possèdent quelques éléments en commun : la séductrice hypocrite (Lady Susan), la naïve victime (Reginald de Courcy), la confidente (Mrs Johnson)… Et la multiplicité des points de vue, qui donne un grand dynamisme à l’oeuvre. On objectera que contrairement au roman de Laclos, la plupart des lettres de Lady Susan ne sont pas action romanesque, elles ne participent pas en elles-mêmes à l’intrigue. Ce qui ne m’empêche pas d’oser dire que Lady Susan peut constituer une version british moins perverse et presque aussi élégante (et plus brève) des Liaisons dangereuses françaises.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s