Le Pouvoir royal de la parole

Banal, de le dire pour un film qui a déjà fait près de 1,5 million d’entrées en France et obtenu 4 Oscars à Hollywood : allez voir Le Discours d’un roi ! Ce film de Tom Hooper évoque le combat de George VI d’Angleterre (le père d’Elisabeth II) pour guérir son bégaiement, à l’aube de la Seconde Guerre mondiale. Prestation des acteurs, beauté de la musique, qualité de l’image : tout est parfait. En voyant ce long-métrage, mille choses ont reflué à mon esprit : la sobriété et l’élégance des romans de Jane Austen et les films qui en ont été tirés ; l’harmonie contrastée de la littérature de Shakespeare ; mon professeur d’anglais de khâgne (si ! J’en profite pour lui rendre hommage), long et mince, amateur de thé et de romans de Henry James… Toute une culture britannique, dont la distinction et l’austérité est vivement contrastée par un humour flirtant avec l’oxymore.

Cet équilibre permet d’évacuer ce qui pourrait paraître trop lisse dans le film, comme l’amour et la fidélité indéfectible de la reine ou la candeur des jeunes princesses. La place du roi y est mise en question, notamment la juste distance à trouver entre George VI et son thérapeute, à la fois proches et si différents. Il n’y a heureusement pas de concession à un égalitarisme politiquement correct qui voudrait mettre le roi (pas l’homme) au rang de tous.

Dans cette lignée, un travail est fait sur la parole d’un roi qui est en soi une lutte (contre son handicap personnel mais surtout ensuite contre le régime nazi), à mettre en parallèle avec la parole d’Hitler dont la puissance d’élocution n’est plus à démontrer. Superbe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s