Petit éloge du journaliste

 

On ricane aux salons. On aime les critiquer.

Hypocrites, mensongers, intrusifs, persifleurs »

Épithètes rapides, autant de préjugés

Ignorants les coulisses du métier de veilleur.

 

Ces minutes de JT, paragraphes quotidiens,

Matinales au réveil, sites web opportuns

Ne sont pas de nulle part, tels cris trop vite poussés ;

D’ardues préparations ils ont nécessité.

 

Qui se lève à une heure pour le flash de 5 heures ?

Qui vit un mois en Chine pour pondre une double page ?

Qui relève mille articles dans son agrégateur ?

Qui toute sa vie dévoue pour une belle mise en page ?

 

Il essuie les refus. Il se serre la ceinture.

Il parle des inconnus. Il couvre l’humble fait.

Sans lui le monde est nu, muet et sans jointure

Du Gers au FMI, il informe, il essaie.

 

Imelda

 

Publicités

Une réflexion sur “Petit éloge du journaliste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s