Claudel, l’Orphée mystique

Tout de suite les grands mots ! On ne convoque par Orphée comme ça d’un coup de baguette, on n’y accole pas une épithète qui en jette, sans avoir réfléchi. Oui. Mais Orphée, c’est celui qui de sa lyre pleure Eurydice et fonde par là même la poésie, c’est celui que les Muses ont enterré (je vous assure, j’ai lu ça quelque part), celui qui crée le lyrisme : lyre/lyrisme, il y a comme un rapport. Le lyrisme évoque en poésie des sujets spirituels ou existentiels. Quand à l’homme mystique, c’est celui qui a une foi religieuse intuitive.

Le charmant Claudel (oui je sais il a laissé tomber sa soeur Camille en hôpital psychiatrique, ne me le rappelez pas à chaque fois), diplomate en Europe et en Asie au moment où il écrit les Cinq grandes odes, entre 1900 et 1910, incarne absolument cette intuition spirituelle. Celle-ci s’exprime grâce à son verset, une forme de vers libre inspiré du verset biblique, dont le blanc à la fin de chacun dessine un souffle. Ce verset acquiert sa propre logique, sa musique interne alors que chaque mot surprend, frappe et vole.

Jadis j’ai célébré les Muses intérieures, les Neuf soeurs indivisibles,

Mais voici que dans cette maturité de mon âge, j’ai appris à reconnaître les Quatre Assises, les Quatre grandes extérieures

Les quatre vertus cardinales de la foi catholique, de nord au sud, d’ouest en est. Des Anciens aux modernes, le Claudel converti n’a fait qu’un pas. « La Muse qui est la Grâce » est le nom de la quatrième ode. Et c’est la gardienne du poëte qui répond :

Ton intérêt n’est plus au-dehors, mais en toi-même où n’était aucun objet,

Entends, comme une vie qui souffre division, le battement de notre triple coeur.

Voici que tu n’es plus libre et que tu as fait part à d’autres de ta vie.

Le mystère intérieur et la liberté cosmique s’entrelacent, on nage, on souffle, c’est Claudel.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s