Zazie, parodie

Lisez absolument jusqu’au bout : « Qui supporterait les coups du sort et les humiliations d’une belle carrière, les fraudes des épiciers, les tarifs des bouchers, l’eau des laitiers, l’énervement des parents, la fureur des professeurs, les gueulements des adjudants, la turpitude des nantis, les gémissements des anéantis, l’odeur des choux-fleurs ou la passivité des chevaux de bois, si l’on ne savait que la mauvaise et proliférante conduite de quelques cellules infimes (geste) ou la trajectoire d’une balle tracée par un anonyme involontaire irresponsable ne viendrait inopinément faire évaporer tous ces soucis dans le bleu du ciel. »

Zavez bien lu. Long, délirant, délitant. Zazie dans le métro, de Raymond Queneau, publié en 1959, est une énorme et hilarante parodie. Sous couvert de Zazie, neuf ans, découvrant Paris, c’est une pseudo-épopée, ludique. Les niveaux de langages varient sans cesse du vulgaire au soutenu, provoquant des rires du lecteur, même dans le métro. Xemple, dans la bouche d’un restaurateur parisien à l’encontre de touristes :

« Tas de feignants, tandis que vous pratiquiez encore le cannibalisme en suçant la moelle des os de vos ennemis charcutés, nos ancêtres les Croisés préparaient déjà le biftèque pommes frites avant même que Parmentier ait découvert la pomme de terre, sans parler du boudin zaricos verts que vzavez jamais été foutus de fabriquer. »

Queneau invente le néo-français, avec un langage phonétique particulièrement savoureux. « Va hi » pour « Vas-y », « Pour moi zossi », « ce xé », « claqueson »… Ya kékechose. Oui, Queneau a inventé le langage SMS.

A lire sur le même thème de la parodie : Paludes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s