Le temps des questions

De la même façon qu’il y a le temps des cerises, il y a le temps des questions. Evaluer l’univers du tapis d’éveil enfantin, c’est demander le pourquoi, tâtonner dans le comment. Le comment viennent les bébés et comment la marche le piano. Le comment parlent les Chinois et le comment on meurt. La laine vient des moutons, sont-ils verts ? Le temps des questions saisit, il réveille. Il est tout sauf un luxe. Sa déviance est la question rhétorique, son apothéose la métaphysique. Les questions piquent les scientifiques, assouplissent les littéraires, surprennent les économistes. Les questions tourmentent les journalistes. Enfants !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s