Les nouveaux mariages

La « wedosphère ». Quésako ? Il s’agit ni plus ni moins de la blogosphère liée au mariage. Des blogs francophones qui donnent des inspirations, des conseils, des photos. Tout un monde inconnu de la plupart et que révèle les moteurs de recherche dès lors qu’une fiancée tape le mot « mariage ». Car Mademoiselle Imelda va se marier au printemps prochain, héhé ! (Drôle de façon de l’annoncer, mais enfin là n’est pas l’objet du blog. Il s’agit d’analyse socio-webo-logique et non de jeracontemalife.com. N’empêche que c’est génial, et oui, je suis très heureuse.)

En farfouillant sur la toile donc, j’ai découvert un phénomène assez rigolo. Il y a depuis quelques années une lassitude des mariages un peu kistch. On se lasse des robes bustiers brodées de perles (le fameux bustier qui ne sied qu’à très peu de personnes – minces -, et que toute mariée se croit obligée de mettre), des chignons laqués et dégoulinants de boucles, de l’inévitable pièce montée, des photos posées un peu guindées.

Un mariage vintage (Blanc coco photographie)

On s’inspire alors des blogs de mariage anglo-saxons, qui foisonnent (un seul exemple : Style me pretty, 120 000 fans sur Facebook). Et les noms des nouveautés restent en anglais. Les robes sont désormais plus droites et fluides, parfois courtes. De la dentelle romantique subsiste, tendance vintage. Des fleurs et des « hairbands » s’invitent dans les cheveux. Des fanions, guirlandes de papier, pompons en papier et petits cadeaux pour les invités sont fabriqués, reprenant le nom anglais de DIY (Do It Yourself).

A table, « wedding cakes » blancs font leur apparition et « candy bars » (bars à bonbons, photo) innovent. On veut du fait-maison, de la fraîcheur, du « chic et champêtre ». Les mariés, moins croyants, remplacent l’église par une « cérémonie laïque ». Les témoins-demoiselles d’honneur habillées pareil comme aux Etats-Unis sont à la mode.

Photo Karen Casero

Les photos sont moins posées, on prépare un photobooth » pour les invités : des accessoires (genre moustaches et lunettes) qui rendent les photos plus rigolotes. On réalise d’ailleurs une « séance engagement », « lifestyle », où le couple est pris en photo dans une volonté de spontanéité, dans des rues ou à la campagne. Il y a même une séance « trash the dress » : après le mariage, on salit la robe définitivement dans l’eau ou les buissons.

credit photos - PaulineF Photography - mariage en violet -blog mariage La mariee aux pieds nus

Pauline F. Photography

Surtout, les photos sont passées au filtre vintage, pour des couleurs contrastées ou pastel. Influence d’Instagram, et tout. Une sorte de façon de créer une bizarre « nostalgie du présent », comme le soulignait une blogueuse.

En témoignent les principaux « blogs mariage » francophones : Un beau jour, Le blog de Madame C, Des idées pour un joli mariage, La Mariée aux pieds nus, La Mariée en colère, Mademoiselle Dentelle, La Fiancée du panda.

Cependant, les fiancées en ont parfois assez de certains de ces blogs qui présentent des mariages idéalisés, sous air conditionné, impeccables et déprimants. Réflexions ici et , sur des questions d’un microcosme amusant à découvrir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s