Trésors d’une autre Renaissance

101310_1365149091_5bisLe Moyen-Age aussi a eu sa Renaissance, entre 1150 et 1250. Vous ne me croyez pas ? Allez au Musée de Cluny, charmant hôtel médiéval niché dans près du boulevard Saint-Michel. Là, sous les voûtes des thermes antiques de Cluny elles-mêmes, de nombreux objets précieux, minutieux manuscrits, flamboyants reliquaires ou sceaux discrets parlent.

Jusqu’au 15 juillet, l’exposition « Une Renaissance. L’art entre Flandre et Champagne. 1150-1250 » témoigne de la richesse et des échanges des régions septentrionales, entre foires, abbayes et villes comme Troyes, Liège ou Saint-Omer. L’Est de la France était alors (cela a changé) une plaque tournante du commerce international. Les reliques ramenées des croisades nourrissent la piété populaire, et un style nouveau, le « style 1200 », naît, inspiré de Byzance et de l’Antiquité, créant des lignes plus souples, plus stylisées puis plus réalistes et expressives.

Dans une scénographie dominée par l’écarlate, les objets se répondent, étalent leur délicatesse ouvragée, des retables aux bibles enluminées en passant par les croix staurothèques (comportant un fragment de la Vraie Croix) et les émaux. Magnifique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s