La vie à plein nez

PhilippeClaudelRelire sa vie peut se faire de différentes façons. Philippe Claudel, lauréat du prix Renaudot 2003 pour Les Ames grises, a choisi l’odorat. En plus d’une soixantaine de senteurs (de l’Acacia au Savon en passant par les Draps frais et la Prison), il dresse dans Parfums un inventaire vif et non exhaustif de ces sensations qui affleurent à sa mémoire, le temps d’une odeur.

Qu’il renifle l’après-rasage de son père ou hume l’odeur de lard frit, le jeune narrateur – très vraisembablement le jeune Philippe Claudel, dans ses pénates de Meurthe-et-Moselle – introduit dans un monde un instant. Sans tabou – il n’hésite pas à parler des Pissotières ou de la Station d’épuration des eaux -, il rend presque présent dans un ardent essai d’hypotypose (chacun son tour) un objet, une situation, un souvenir, une madeleine, une douceur ou un dégoût.

Avec une plume d’une grande qualité littéraire, Philippe Claudel amène dans une progression brève et voluptueuse le parfum de l’ombellifère, « grande tête couronnée aux fleurs petites disposées déjà comme un bouquet, aigrette élégante que je retrouverai plus tard dans les pâtes de verre opalescentes et les marqueteries rousses d’Emile Gallé« , l’odeur de la pommade qui est « le parfum exacerbé d’une forêt toute pleine des senteurs de la résine et du menthol« , ou encore celle de la cave qui tente de le charmer « avec son sortilège de moisissure et de salpêtre, de buée sourde, sirène des profondeurs au baiser de nuit qui [l’]oppresse et [l’]enlace ».

Philippe Claudel, Parfums, Stock 2012

LIRE AUSSI : Le bonheur selon Philippe Delerm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s