Le pèlerinage selon Rufin

En 2011, le médecin, diplomate et académicien Jean-Christophe Rufin, auteur de nombreux romans (lire notre critique du Grand Cœur), se met en marche pour Saint-Jacques de Compostelle. Et pourquoi donc ?

Dans Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi (Guérin), déjà vendu à 200 000 exemplaires, Rufin donne quelques pistes : « un défi sportif, un moyen de perdre quelques kilos, une manière de préparer la saison de montagne, une purge intellectuelle avant d’entreprendre un nouveau livre, le retour à une nécessaire humilité après une période marquée par les fonctions officielles et les honneurs… Rien de tout cela en particulier mais tout à la fois. » Bref, rien de spirituel. Au départ.

Au fur et à mesure des jours dans ces paysages contrastés du Camino del Norte, qui longe quasiment la côte nord-espagnole, Jean-Christophe Rufin se sent peu à peu délesté de ses souffrances pédestres, de ses émotions, de ses craintes. Il marche. Il observe les laideurs urbaines de la côte cantabrique et les beautés sauvages des Asturies.9782352210610

Et déclare alors : « Compostelle est un pèlerinage bouddhiste. Il délivre des tourments de la pensée et du désir, il ôte toute vanité et toute souffrance du corps (…) Comme toute initiation, elle pénètre dans l’esprit par le corps et il est difficile de la faire partager à ceux qui n’ont pas fait cette expérience. » Avec son remarquable talent de conteur, Jean-Christophe Rufin livre donc une vision très personnelle du pèlerinage, qui rejoint et se distingue de celle, par exemple, du Compostelle de Luc Adrian (Presses de la Renaissance).

Moments d’autodérision (« En Cantabrie, le marcheur prend conscience pour la première fois qu’il est lui-même un déchet ») se mêlent aux descriptions savoureuses (« J’ai déjà rencontré d’innocentes petites femmes (…) qui, à peine endormies, transforment leurs fosses nasales en olifant ») et aux anecdotes pittoresques (Ralf, cet énigmatique pèlerin qui arrive à le devancer alors qu’il l’a laissé derrière lui peu avant). Une lecture très agréable.

Jean-Christophe Rufin, Immortelle randonnée, éditions Guérin 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s