Pour en finir avec le mythe de la superwoman

L’idée est la mode : la femme parfaite, mince, photogénique, libre et épanouie chantée par les magazines féminins énerve – si tant est qu’elle corresponde à une réalité. Le succès de La femme parfaite est une c****sse d’Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard, figurant dans les meilleures ventes depuis plusieurs semaines, reflète sans doute ce sentiment général.

001La psychologue Claire-Marie Best, dans l’intéressant et récent essai Imparfaite, pourquoi pas ! Agir selon ses choix (Armand Colin), prolonge la réflexion à propos de la conciliation entre les multiples facettes de la vie d’une femme : conjugale, parentale, professionnelle, amicale…

Son idée est simple : la superwoman qui est partout, enchaîne les tâches du grand matin au grand soir, est une ambitieuse professionnelle, une mère présente et une épouse attentive est un mythe. Cette image idéaliste s’est transformée en injonction et en exigence sociale. Mais les femmes ne le savent pas assez ; résultat, elles culpabilisent quand elles sentent qu’elles délaissent tel rôle au profit de tel autre et ne répondent pas aux performances demandées.

L’auteure propose de reconnaître ce sentiment de culpabilité et ainsi de l’évacuer, puis de renoncer à l’utopie de l’ubiquité et de la perfection. La femme est invitée à lâcher prise et à privilégier, par périodes, tel ou tel aspect de sa vie : son rôle de maman, ou sa vie professionnelle, ou son mari. Tout ne sera pas impeccable, mais au moins, elle suivra ses choix plutôt que se soumettre à la pression sociale. Son conjoint est encouragé à la soutenir dans cette démarche.

Dans ce petit livre facile à lire, bien documenté sociologiquement et scientifiquement, on est pas obligé d’être d’accord sur tout, mais on trouve plusieurs idées éclairantes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s