Le regard extérieur met à jour le bonheur

(c) Pascal Campion

(c) Pascal Campion

La venue d’un enfant apporte le meilleur (petite présence vivante et fondante) et parfois le pire (fatigue et inquiétudes répétées). Dans le flot de cette vie qui s’agite, réclame à manger, s’endort, gémit, sourit, s’étire, prend son bain, grogne, se promène dans le landau et contemple son entourage, le parent est emporté. Vivant au rythme du bambino, il n’a guère le temps de prendre une vraie pause.

Tout le monde le complimente sur son enfant : « Qu’il est mignon ! » s’exclament les invités ; « Il a l’air en pleine forme » se réjouit le médecin. Certes, mais ce ne sont pas eux qui se lèvent à 5 heures du matin pour donner le biberon, se demandent s’il ne va pas s’étouffer avec son nez encombré, le portent ou le surveillent du matin au soir, jonglent avec le bébé, le landau et les sacs de courses au moment de regagner leur appartement.

Eux, les gens de l’extérieur, contemplent la petite famille avec plaisir, le tableau charmant du bout d’chou au visage arrondi et aux petits gestes saccadés craquants. Ils regardent avec envie le pyjama de velours et le petit éléphant en peluche, le sommeil confiant du bébé dans les bras des parents. La vie avec un enfant leur semble merveilleuse, soit qu’ils ne la connaissent pas encore, soit qu’ils en aient oublié les aspérités, soit qu’ils la pensent meilleure et plus verte que dans leur pré.

C’est alors que le parent, trop fatigué pour s’émerveiller continuellement de l’enfant pleurant dans ses bras, prend conscience de ce bonheur qu’il vit tout en tendant à l’ignorer. Il voit dans le regard des autres le bonheur de ces jours si particuliers. Il y contemple le reflet d’une joie qu’il ressent au fond de lui, malgré les contraintes quotidiennes. Il se rend compte de la beauté de son existence où une petite vie croît, chair de sa chair passant du sourire aux larmes, innocence humaine paisible et délicatement incarnée, amour rempli de promesses.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s